LES DOMAINES

 

Politiques publiques : Contrechamp dispose aujourd'hui d'une expérience en matière d'évaluation de politiques publiques en matière d'environnement, de gestion intégrée de l'eau, de développement agricole et /ou internationale.

Evaluation du Programme Régional de Développement Agricole et Rural de Lorraine, 2011

Pour le Ministère de l'Agriculture et la Chambre Régionale d'Agriculture de Lorraine Avec : Intermède
Objectifs : Evaluer à mi-parcours le programme 2009-2013 de développement agricole (fonds CASDAR)
Comment ? L'évaluation globale du programme et de sa gouvernance était associée à un focus sur certaines de ses actions : volet évolution des pratiques pour limiter les phénomènes de pollution, volet observatoire économique, volet service de remplacement. Les moyens mobilisés ont essentiellement concerné le recueil et l'analyse de données, des enquêtes auprès des opérateurs du programme aux niveaux départemental, régional et national, ainsi que des groupes d'acteurs mobilisés à différents stades de l'évaluation.

Evaluation de la politique de l'Agence de l'Eau Adour Garonne en faveur de l'entretien et de la restauration des rivières, 2011

Pour l'Agence de l'Eau Adour Garonne Avec : Ginger Environnement et Infrastructures
Objectifs : Evaluer l'action globale de l'Agence sur ses 7ème, 8ème et 9ème programmes, par rapport à la gestion des rivières du bassin (travaux d'entretien et de restauration des cours d'eau, soutien aux structures gestionnaires,...).
Comment ? Cette évaluation reposait sur l'association des partenaires de l'Agence sur cette politique : Services de l'Etat, collectivités territoriales, structures gestionnaires, Fédérations de Pêche... situés à différentes échelles. Des temps collectifs d'interrogation et un grand nombre d'études de cas réparties sur l'ensemble du district ont également permis de témoigner des représentations, pratiques et attentes des acteurs de terrain.
Voir la synthèse : oai.eau-adour-garonne.fr/oai-documents/60017/GED_00000000.pdf

 

Gestion environnementale : Contrechamp accompagne des projets relatifs à la gestion de l'environnement et de ressources naturelles, de l'eau et des milieux aquatiques, de la biodiversité. Ces interventions concernent aussi bien leur conception, leur mise en œuvre ou leur évaluation, mais toujours dans le cadre d'un travail de concertation mobilisant les acteurs concernés.

Etude sociologique sur les zones humides du bassin versant de l'Arve, 2013

Pour : le SM3A    Avec : Actéon, Acer Campestre, Ecotone
Objectifs : Réaliser le volet sociologique d'une étude zones humides dans le cadre de la mise en place du SAGE de bassin versant de l'Arve.
Comment ? Cette étude visait à analyser les facteurs de dégradation/disparition des zones humides via entre autres l'approche des représentations et perceptions des acteurs concernés. Le but initial des commanditaires portait notamment sur la sensibilisation à produire dans le cadre du SAGE. Basée sur une cinquantaine d'entretiens, d'une dizaine d'études de cas et d'un questionnaire adressé à tous les élus du territoire, l'étude a mis en évidence l'importance des élus locaux au titre de leurs compétences en aménagement et le poids des acteurs, censés les soutenir, dans la préservation des zones humides. Elle a proposé une vingtaine de mesures pour le futur SAGE, au sein desquelles la CLE sera invité à procéder à des choix.

Etude d'opportunité pour une procédure de gestion de l'eau concertée sur le bassin versant de l'Aix et de l'Isable 2013

Pour : Communauté de communes des Vals d'Aix et Isable    Avec : Progeo Environnement
Objectifs : évaluer les volontés et les enjeux du territoire justifiant de mettre en place une démarche de gestion concertée de l'eau et des milieux aquatiques
Comment ? Trois EPCI du territoire partageaient l'envie de mettre en place un projet de gestion global et cohérent des rivières de leur territoire. Au-delà du diagnostic technique, ayant permis de mettre en avant les enjeux, notre mission a permis d'identifier et de traduire les positionnements, les contraintes et les attentes des acteurs du territoire, permettant de déboucher sur plusieurs scénarios de gestion concertée.

Appui à la stratégie de concertation pour l'élaboration du Schéma d'Aménagement Global du bassin versant de la Bourbre 2011

Pour : le SMABB    Avec : Artelia, Bruno Ledoux, EGEO Solutions
Objectifs : Mettre en place une stratégie de concertation et d'information large pour associer les acteurs du bassin à l'élaboration du Schéma d'Aménagement Global du bassin versant.
Comment ? Sur la problématique sensible des inondations traitée à l'échelle de l'ensemble du bassin versant, cette étude a justifié l'alternance de temps de concertation large (comité de concertation multi-acteurs) et de temps plus resserrés, offrant des espaces de paroles libres aux acteurs locaux (réunions géographiques, focus groupes "usages"...). Elle a été ponctuée de nombreuses publications à diffusion large.

 

Coopération internationale : Contrechamp intervient sur l'appui à des projets de solidarité internationale, programmes et stratégies de coopération, mise en réseau d'ONG, notamment dans le cadre de processus d'évaluation intégrant critères objectifs d'évaluation et contributions des différentes parties prenantes.

Evaluation de la Coalition Eau, 2012

Pour : Coalition Eau, MAE, AFD     Avec : Frédéric David
Objectifs : Evaluation des programmes 2007-2012 de la Coalition Eau, plateforme des ONG françaises intervenant dans les champs de l'eau et de l'assainissement
Comment ? Processus transversal associant de multiples acteurs, cette plateforme appelait une démarche d'évaluation permettant l'association de ces derniers dans l'identification des forces et des faiblesses du dispositif qu'ils avaient participé à élaborer. Contrechamp a mis en place de multiples entretiens, des questionnaires internet, des ateliers collectifs, à la portée évaluative et prospective, qui ont permis d'adjoindre à la portée formelle de l'évaluation une dimension participative favorable à l'appropriation de ses enseignements.

Evaluation de deux projets d'alimentation en eau potable de la ville d'Anse Rouge, Haïti, 2011

Pour   la Croix Rouge Française (financement Water Facility, AESN, Mairie de Paris)
Objectifs : Evaluer deux programmes d'intervention de la Croix Rouge en Haïti : « Réhabilitation et renforcement des systèmes d'alimentation en eau potable » et « Sensibilisation à l'hygiène et amélioration des infrastructures sanitaires » de la mairie d'Anse Rouge.
Comment ? Cette évaluation était basée à la fois sur les critères européens de l'évaluation de programmes et sur une approche plus participative, ayant notamment permis d'associer étroitement les acteurs locaux du projet (Comités de gestion du système d'eau, DINEPA...).

 

Développement agricole : Contrechamp poursuit des collaborations régulières autour de projets agricoles, ayant trait à l'ingénierie du développement (PRDAR, etc.) et de la formation des agriculteurs.

Evaluation du Programme Régional de Développement Agricole et Rural de Lorraine, 2011

Pour : le Ministère de l'Agriculture et la Chambre Régionale d'Agriculture de Lorraine Avec : Intermède
Objectifs : Evaluer à mi-parcours le programme 2009-2013 de développement agricole (fonds CASDAR)
Comment ? L'évaluation globale du programme et de sa gouvernance était associée à un focus sur certaines de ses actions : volet évolution des pratiques pour limiter les phénomènes de pollution, volet observatoire économique, volet service de remplacement. Les moyens mobilisés ont essentiellement concerné le recueil et l'analyse de données, des enquêtes auprès des opérateurs du programme aux niveaux départemental, régional et national, ainsi que des groupes d'acteurs mobilisés à différents stades de l'évaluation.

 

Evaluation du programme Terre et Eau de la Chambre d'Agriculture de l'Isère, 2011

Pour : La Chambre d'Agriculture de l'Isère Avec : Intermède
Objectifs : évaluer les programmes de la Chambre d'Agriculture visant des évolutions de systèmes et de pratiques pour prévenir les pollutions de l'eau d'origine agricole.
Comment ? Contrechamp a proposé une méthode basée sur l'interrogation des pilotes, des partenaires, des agriculteurs cibles, des usagers. La dimension partenariale du projet a notamment été interrogée au travers de nombreux ateliers évaluatifs, incluant une journée de réflexions prospectives destinée à élaborer collectivement les suites à donner à la démarche.

Etude sur les besoins en compétences des agriculteurs autour de la gestion de l'eau en PACA et accompagnement d'une expérimentation 2009-2010

Pour : VIVEA PACA, fonds de formation agricole
Objectifs : Identifier les besoins en termes de compétences des agriculteurs de PACA par rapport à la gestion de l'eau dans les exploitations et tester des projets de formation expérimentaux dédiés.
Comment : L'aspect innovant de cette expérimentation repose sur l'association d'acteurs n'ayant pas l'habitude de travailler ensemble sur ces sujets : organismes de formation agricole, structures gestionnaires de bassins versant, acteurs institutionnels en charge des politiques ou de la règlementation sur l'eau... qui ont appris à travailler ensemble.

 

Economie solidaire : Contrechamp accompagne régulièrement des projets d'économie sociale et solidaire, avec généralement pour point commun une ambition et une portée méthodologique, destinée à être largement valorisée

Animation d'une expérience nationale consacrée à la conception d'une démarche de progrès à destination des régies de quartier, 2006-2009

Pour Comité national de liaison des régies de quartier
Objectifs : Concevoir et expérimenter une démarche de progrès destinée aux régies de quartier et fondée sur une approche s'inspirant de l'évaluation de l'utilité sociale de projets et d'activités de l'économie solidaire. La démarche de progrès vise principalement à améliorer la lisibilité du projet des Régies, en interne comme en externe, à renforcer la mobilisation des administrateurs et partenaires locaux et à permettre une amélioration des résultats en termes d'utilité et de cohésion sociales, d'insertion et d'implication citoyenne des habitants
Comment ? Contrechamp a d'abord proposé une approche originale, qui a donné lieu à une première formalisation avec le commanditaire, puis à une expérimentation avec 4 régies accompagnées par Contrechamp. A partir de la capitalisation de ces enseignements, une seconde vague d'expérimentation concernant une dizaine de régies a permis de stabiliser une méthode répondant aux besoins exprimés.

Evaluation de la Coalition Eau, 2012

Pour : Coalition Eau, MAE, AFD    Avec : Frédéric David
Objectifs : Evaluation des programmes 2007-2012 de la Coalition Eau, plateforme des ONG françaises intervenant dans les champs de l'eau et de l'assainissement
Comment ? Processus transversal associant de multiples acteurs, cette plateforme appelait une démarche d'évaluation permettant l'association de ces derniers dans l'identification des forces et des faiblesses du dispositif qu'ils avaient participé à élaborer. Contrechamp a mis en place de multiples entretiens, des questionnaires internet, des ateliers collectifs, à la portée évaluative et prospective, qui ont permis d'adjoindre à la portée formelle de l'évaluation une dimension participative favorable à l'appropriation de ses enseignements.

 

Contrepied : Comme un poisson dans l'eau... prêt à sortir de son bocal
Progressivement, la gestion de l'eau et des milieux aquatiques se trouve dominer les thématiques d'interventions de Contrechamp. Plusieurs facteurs ont joué en faveur de cette évolution. Conçue comme un bien commun et objet d'usages socio-économiques, l'eau met en jeu de nombreux acteurs, qui ont à s'entendre autour d'une ressource à partager et... préserver. Autrefois considérée comme une ressource infinie, l'eau puis les milieux aquatiques sont depuis une vingtaine d'années l'objet de politiques publiques déclinées à différentes échelles. Leur mise en œuvre repose sur d'importantes évolutions de représentations et de pratiques. Il s'agit enfin d'une des rares thématiques environnementales bénéficiant d'un circuit éprouvé de financements, permettant de dégager des moyens pour penser avant d'agir.

Cet investissement ne doit pas pour autant être considéré comme une spécialisation et nous restons prêts à jouer les « passeurs de frontières », à la fois pour faire valoir notre approche et notre expérience au sein de différents univers et pour enrichir notre propre vision du monde. Nos incursions régulières dans les mondes de l'économie solidaire, du développement agricole ou encore de la coopération internationale s'inscrivent dans cette logique, favorisée par notre habitude de collaborer avec des experts des questions traitées.